[Expo] Mémorial de la Shoah - Homosexuels et lesbiennes dans l’Europe nazie - du 17/06/21 au 28/03/22

ELDORADO
L'exposition au Mémorial de la Shoah retrace le sort des homosexuels et lesbiennes dans l'Europe nazie.


Le sort des homosexuels et lesbiennes dans l'Europe nazie reste encore méconnu. Le sujet n'est débattu que depuis les années 1970. Le travail de mémoire est l'enjeu de nombreuses questions. Quelles persécutions ? Sur quel territoire ? Combien de personnes ? Quels homosexuels furent visés ? Quel sort pour les lesbiennes ? Une exposition au Mémorial de la Shoah propose des pistes de réflexion. Suivez-nous. 
 
Triangle rose, Langenstein-Zwieberge, Kommando annexe du camp de Buchenwald
22 avril 1945


1871. Le paragraphe 175 du code pénal, adopté par l'Empire Allemand, pénalise « la débauche contre nature commise entre personnes de sexe masculin ou entre êtres humains et animaux » .

1897. Magnus Hirschfeld publie l’ouvrage « Le troisième sexe » qui est vendu à 50 000 exemplaires. Magnus Hirschfeld acquiert une renommée mondiale dans le domaine de la sexologie et dans celui de l'émancipation des homosexuels.

1932. Berlin. Les homosexuels sont devenus visibles dans la littérature, au cinéma, dans des revues et journaux. Le bar Eldorado est le nom du plus célèbre club homosexuel de Berlin. 


 Magazine Die Freundin [L'amie], n°36, 7 septembre 1932

 
1933. Hitler parvient au pouvoir. L'Institut Magnus Hirschfeld est saccagé. Les bars et clubs homosexuels sont fermés. Les revues interdites. Les mouvements dissous. C'est un tournant radical dans le sort des homosexuels et lesbiennes en Allemagne. Puis en Europe.

1934. Adolf Hitler élimine Ernst Röhm, fondateur de la SA, lors de la « Nuit des longs couteaux », pour unifier le parti nazi autour de la SS. Le parti nazi justifie cet assassinat politique par des considérations morales. C'est une étape de plus dans la répression de l’homosexualité.

1935. Le paragraphe 175 est renforcé. Il condamne toute expression de désir entre hommes.

1936. Un Office central du Reich pour combattre l’homosexualité et l’avortement est créé.

Plusieurs historiens estiment que le régime nazi a fiché près de 100 000 homosexuels. Environ la moitié fut condamnée. Entre 5 000 et 15 000 homosexuels périrent en camp. Les porteurs du « triangle rose » sont isolés dans les camps, considérés comme contagieux. Si les lesbiennes restaient hors du champ de répression de la loi, sauf en Autriche, elles pouvaient être arrêtées comme juive, asociale ou criminelle.

L'exposition montrent des documents d'époque. Elle présente, c'est sa force, des portraits d'hommes et de femmes qui témoignent du destin hétérogène des homosexuels. Certains revendiquaient leur homosexualité, d'autres menaient une double vie. Certains étaient aussi juifs, résistants, collaborateurs, sympathisants du régime. Certains furent kapo. Les « guéris » après « rééducation » sont envoyés à la mort sur le front russe. Certains furent placés dans des hôpitaux psychiatriques, castrés ou euthanasiés.

 
Lettre de dénonciation d’un couple d’hommes qui « comme mari et femme ».
 
 

Affiche représentant la classification des insignes portées par les détenus dans les camps de concentration, Allemagne, 1933-1945 
 


Registre matriculaire de Natzweiller-Struthof, camp en France.
 
 
Le mur du souvenir au camp de concentration de Natzwiller-Struthof en France avec la plaque des déportés pour motif d’homosexualité


1945. Après la chute du régime nazi, la justice allemande continue de prononcer des milliers de condamnations contre les hommes homosexuels. Le contexte législatif répressif perdure dans de nombreux pays, ce qui empêche les victimes de réclamer une réparation et les rend invisibles.

1969. La République Fédérale allemande abolie les dispositions aggravées introduites en 1935 dans le code Pénal, mais pas le paragraphe 175 en lui-même.

1994. L'Allemagne abolie le paragraphe 175.

2022. La répression juridique se poursuit en Hongrie.
 


[Expo] Mémorial de la Shoah - Homosexuels et lesbiennes dans l’Europe nazie - du 17/06/21 au 28/03/22 [Expo] Mémorial de la Shoah - Homosexuels et lesbiennes dans l’Europe nazie - du 17/06/21 au 28/03/22 Reviewed by Concerts expos by Pat on février 04, 2022 Rating: 5

Aucun commentaire